Loading Page: Des problèmes logistiques au port sud-africain de Durban poussent les prix du cobalt vers le haut - RDC finance - RDC économie: toute l'information économique de la RDC

  • RDC: face au silence d’Apple sur les allégations de blanchiment des minerais 3T, le gouvernement et ses avocats promettent de lancer une action en justice
  • Le scandale des 70 millions de dollars et les terres de lithium en RDC
  • RDC / Zambie / Angola : Corridor de Lobito – Un test de réalité
  • Dossiers des forages et lampadaires : les ministres Nicolas Kazadi et François Rubota ainsi que l’ancien ministre Guy Mikulu interdits de sortie du pays
  • RDC: Kenya Airways réclame la libération de 2 de ses agents détenus par la DEMIAP qui auraient failli faciliter la sortie du pays des mâles d’argent sans documents

La RDC fournit 70 % du cobalt mondial, mais les exportations du métal vers les clients internationaux dépendent des ports des pays voisins. Le port de Durban en Afrique du Sud joue un rôle prépondérant dans cette chaine d’approvisionnement.

Les prix de l’hydroxyde de cobalt sur le marché asiatique ont augmenté de 18,8 % depuis début juin pour atteindre 20 172 dollars la tonne vers la fin du mois de juillet. C’est ce que révèle une note d’analyse du cabinet de recherche Benchmark Mineral Intelligence publié le 21 juillet et qui attribue cette hausse des prix à la réduction de l’offre mondiale en lien avec les problèmes logistiques au port de Durban en Afrique du Sud.

Durban est en effet le principal port utilisé pour les exportations de cobalt de la RDC, le premier producteur de ce métal essentiel aux batteries lithium-ion. Or, une pénurie de camions ralentit actuellement le flux de marchandises depuis la RDC vers ce port.

Il faut souligner que ce n’est pas la première fois que les problèmes dans la chaine logistique liée à l’exportation du cobalt congolais via l’Afrique du Sud affectent les prix mondiaux. Entre fin 2020 et début 2021, les prix du cobalt ont grimpé en Chine alors que le marché s’inquiétait d’éventuelles restrictions aux frontières sud-africaines, destinées à freiner la propagation du coronavirus.

Alors que la RDC devrait jouer un rôle prépondérant dans la transition énergétique avec sa production de cobalt, mais aussi de cuivre, d’autres points d’expéditions sont donc actuellement envisagés pour réduire la dépendance du pays vis-à-vis du port sud-africain.

Pour sécuriser l’approvisionnement mondial en cuivre, les États-Unis prévoient ainsi d’investir 250 millions de dollars dans le développement du corridor ferroviaire de Lobito et favoriser par-là les exportations congolaises via l’Angola et le port de Lobito.

Emiliano Tossou / Agence Ecofin

 

Infos en vidéo

1 USD = 2 787,0028 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une