Le président congolais, Felix Tshisekedi a suspendu les arrêtés ministériels 001 et 002 du 30 janvier 2018 portant sur la création le service des télécommunications. Le premier arrêté créait un mécanisme de contrôle des flux téléphoniques des réseaux des opérateurs télécoms en RDC. Le second portait sur la désignation d’un nouveau prestataire de services, la société African General Investment Limited (AGI).

Ces deux propositions de décision interministérielle étaient prises à la fin du mois de novembre 2018, peu avant le 1er décembre, date de leur entrée en vigueur.

Les opérateurs des télécoms affirment que la désignation de la société AGI n’a pas respecté la procédure de passation des marchés édictée par l’Etat lui-même.

En plus, ladite société n’a aucune référence connue, ce qui est difficile donc de lui confier le traitement et la conservation des données confidentielles des clients, indiquent les télécoms.

Mais le plus grand problème réside dans la rémunération de la société AGI. Le secteur des télécoms génère mensuellement 27 millions de dollars au trésor public, selon des sources du secteur. La clé de répartition du revenu prévoit 10% pour l’état congolais à travers l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications ARPTC, 85% pour AGI et 5% pour la commission. Si l’arrêté était mis en pratique dans sa forme initiale, AGI seule aurait obtenu 23 million et 2,7 millions pour le trésor public.

Avec Radio Okapi

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Le dernier en date est celui du député provincial du Kongo central, élu de Kasangulu,... Lire la suite
Le Président de la République Felix-Antoine Tshisekedi et Mme Christine Lagarde, directrice... Lire la suite

Les plus lus

Télécommunication

3943 vues
La centrale d’atterrage de la fibre optique, érigée sur la Grand-Place de la SCPT à Mbuji-Mayi, se...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2019 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom