L’UBA (United Bank for Africa), qui est engagée dans le digital, continue à apporter des innovations dans ses différents produits. Le tout dernier est «Leo», un banquier virtuel qui permet à partir de Facebook Messenger, de procéder à plusieurs transactions et services bancaires de cette banque installée depuis 2011 en RD Congo, en couvrant Kinshasa et Lubumbashi.

Elle est aussi opérationnelle dans 23 pays, dont 20 en Afrique et trois en dehors du continent, à savoir  les Etats-Unis d’Amérique, l’Angleterre et la France. Ainsi, «Leo» a été lancé au cours d’une cérémonie tenue hier jeudi 06 juillet 2018 au Pullmann Grand Hôtel de Kinshasa.

Une démonstration a d’ailleurs été faite pour permettre aux clients et futurs clients de l’UBA de se faire une idée des différents services réalisés par ce banquier virtuel. Il procède à l’ouverture de compte, aux transferts de fonds, à la recharge du crédit de communication et au mini relevé de compte.

Aussi, «Leo» procède à la vérification de solde, au service d’assistance à la clientèle, à introduire et visualiser les réclamations, à la confirmation ou annulation d’un chèque, à la demande de chéquier, et plusieurs services. «Leo» constitue une innovation digitale qui vient révolutionner le «E-Banking» dans le secteur bancaire congolais, selon les responsables de l’UBA.

C’est dans ce cadre que le Directeur général de l’UBA, Marcel Bitang, a relevé que son institution financière est engagée dans un processus irréversible de transformation significative allant de l’amélioration constante de la qualité de service pour ses clients à la mise en œuvre des produits toujours plus innovants.
L’UBA est donc une banque orientée vers le client. Ce dernier est au centre de toute stratégie de la banque, raison d’ailleurs de toute sa démarche créative, a-t-il soutenu.

Pour cette banque, toutes les couches sociales sont prises en compte, parmi lesquelles les étudiants, les entreprises et autres intéressés. C’est pour cette raison que l’UBA développe continuellement des technologies et des services qui facilitent la vie à sa clientèle. Elle a même mis un processus de migration continue vers les plateformes électroniques et digital pour offrir aux clients un service efficace et une expérience optimale.

Une démonstration a été par le directeur de la banque digitale de l’UBA, Blaise Mbuba, qui a relevé que «Leo» a la capacité d’aider, d’assister et d’apporter des solutions bancaires aux clients en toute convivialité. Il n’est pas une machine, mais un ami qui interagit avec tout le monde au travers de la plateforme «Facebook Messenger». «Leo» est sur Facebook.

Il traite les opérations de banque à travers une simple conversation. Il suffit d’aller sur Facebook Messenger, de chercher UBA Banking et d’engager une conversation avec ce banquier virtuel qui répond à toutes sortes de questions 24 heures sur 24 heures.

En plus des réponses en rapport avec la banque, «Leo» peut indiquer les informations le plus rapidement possible sur la météo, le football et autres. En premier lieu, c’était l’intervention de M. Curtis Kanku  qui a parlé de différentes activités de l’UBA, en sa qualité de Directeur responsable de la banque de détails.

Par Lucien Kazadi T.

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

La RDC aura moins de soucis à se faire dans les jours à venir pour son ciel réputé dangereux. La... Lire la suite

Les plus lus

Télécommunication

3396 vues
La centrale d’atterrage de la fibre optique, érigée sur la Grand-Place de la SCPT à Mbuji-Mayi, se...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom