La contribution du secteur extractif dans le trésor public est évaluée à environ un milliard de dollars américains (par mois ?), selon le rapport de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) de 2013, publié mardi 28 juillet.
« Le montant est de 1 800 000 000 $US. Quand nous enlevons la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 400 000 000, nous restons avec 1 400 000 000 que l’Etat a perçu », a affirmé le coordonnateur national de l’ITIE en RDC, le professeur Mak Dumba Jeremy.

Certains observateurs estiment que le secteur extractif fournit beaucoup d’argent au trésor public mais son impact n’est pas visible sur la vie des Congolais , qui vivent dans la pauvreté.

Pour le professeur Mak Dumba Jeremy, il appartient aux Congolais de demander des comptes au gouvernement sur l’affectation des recettes afin d’améliorer leurs vies.

« Maintenant vous dites que la vie de la population ne change pas, la population doit se demander sur ce qu’on a fait de cet argent ; et il appartient au gouvernement de se justifier sur les dépenses effectuées », a ajouté le coordonnateur national de l’ITIE-RDC.

Selon lui, l’ITIE est un instrument de contrôle de la transparence que l’on met à la disposition de la population.

D’autres explications sur les recettes extractives dans cet extrait sonore.

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Le prix du carburant à la pompe est revu à la hausse, dimanche 18 novembre à Kinshasa. Selon la... Lire la suite
La RDC aura moins de soucis à se faire dans les jours à venir pour son ciel réputé dangereux. La... Lire la suite

Les plus lus

Mines

3488 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom