Près de 400 exploitants artisanaux d’or des territoires de Watsa et Faradje réclament depuis mercredi 16 septembre aux autorités provinciales de nouveaux sites d’exploitation aurifère. Ils avaient été expulsés des anciens sites au profit des industries d’exploitation minière depuis juin 2014. 

Le président de la société civile de Faradje qui fait échos de leurs revendications  indique que ces exploitants artisanaux sont déjà formés par le ministère congolais des mines et attendent depuis une année leur redéploiement vers les nouveaux sites.

De son côté, le ministre provincial des ressources naturelles indique avoir déjà trouvé des espaces miniers pour ces exploitants. Il  promet pour bientôt le redéploiement de ces orpailleurs dans ces sites communément appelés zones d’exploitation minière (ZEA).

Avec Radio Okapi

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Un fonds évalué à 120 millions de dollars américains est affecté au secteur de l’agriculture, en... Lire la suite

Les plus lus

Mines

3143 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom