La décision du groupe Glencore de suspendre la production de cuivre pour une durée de 18 mois dans les mines de Kamoto Copper Compagny (KCC) a créé une psychose parmi les travailleurs de cette société ainsi que les opérateurs économiques et ceux d’autres secteurs de la vie dans la ville de Kolwezi.

Selon quelques travailleurs de KCC contactés par l’ACP, cette nouvelle a été communiquée lundi à la masse laborieuse par les responsables de différents département de cette entreprise sans en donner les autres détails.

L’inquiétude des travailleurs se justifie par le fait qu’ils ne savent pas si après cette suspension de la production du cuivre KCC, ils seront repris ou pas. KCC emploie 7.000 agents et 5.000 travailleurs des entreprises contractantes selon le département de ressources humaines de cette entreprise.

La décision de la suspension de la production du cuivre par le groupe Glencore à Kolwezi est liée à la baisse du prix de cuivre sur le marché mondial, a-t-on appris à la direction générale de la KCC.

Acp

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Une forte délégation de la Banque mondiale a été reçue en audience le jeudi 12 septembre au... Lire la suite
Le Fonds monétaire international demande à la RDC de profiter de cette transition politique pour... Lire la suite
Selon le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale du Congo, qui s'est réuni le... Lire la suite

Les plus lus

Mines

4409 vues
Le groupe américain Freeport-McMoran a annoncé lundi être parvenu à un accord portant sur la cessi...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2019 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom