Je vois des pois. Plus spécifiquement des pois, sur une robe longue blanche.

Trois femmes sont passées à côté de moi - toutes vêtues de la même robe identique - pendant la demi-heure où je suis restée assise devant ce café.

Je sais que ça vient de Zara, je l'ai essayée, et maintenant je vois ces taches partout.

C'est la robe de l'été, une autre création virale de Zara, avec un compte Instagram dédié mis en place par les fans.

Juste un signe de la façon dont le géant espagnol de l'habillement est à contre-courant de la tendance de beaucoup de ses concurrents en difficulté et affiche des ventes record.

Compte tenu du succès et de la taille de l'entreprise, on pourrait penser qu'il s'agit d'une énigme.

Zara ne fait pas de publicité, fait peu de marketing et son patron, qui a été nommé directeur général le plus performant au monde par un magazine d'affaires l'an dernier, n'a pas donné d'interviews importantes, jusqu'à maintenant.

 

Pablo Isla a récemment dévoilé les projets pour l'avenir de Zara et a déclaré qu'il s'agissait d'une transformation numérique et durable.

Mais est-il possible pour une entreprise d'être durable, alors que l'ensemble de l'activité consiste à inciter les consommateurs à acheter le plus de mode possible ?

'Pas de contradiction'

Pablo Isla, président de Zara et de sa société mère Inditex, a abordé la question du développement durable lors d'une allocution prononcée à leur siège social dans le nord de l'Espagne.

"Il n'y a aucune contradiction entre la durabilité et la rentabilité de l'entreprise ", dit-il.

Zara models in the autumn winter 2019 collection
Copyright de l’imageZARA

"L'année prochaine, tous nos magasins dans le monde seront efficients, ce qui signifie que leur consommation d'énergie et d'eau sera considérablement réduite. Si votre consommation d'énergie est inférieure de 20%, vous avez un retour sur investissement."

En fait, certains moyens principaux avec lesquels l'entreprise fonctionne contribuent à la réalisation de son objectif de durabilité.

M. Isla explique que Zara travaille avec un "faible niveau d'inventaire".

Cela aide le détaillant à minimiser les déchets et à éviter de solder d'énormes quantités de vêtements.

Lors de ma visite du siège social, je passe devant des rangées de bureaux où le personnel analyse les données instantanées des directeurs de magasin de Zara.

Ils utilisent cette information pour décider quoi faire chaque semaine - les usines de Zara ne fabriqueront que ce qu'elles peuvent vendre.

La plupart des vêtements de Zara sont fabriqués sur ses sites en Espagne ou au Portugal, au Maroc et en Turquie.

'Relations à long terme'

L'une des principales usines produisant les vêtements pour femmes de Zara est juste à côté du siège social.

Cette façon de travailler améliore la rapidité, ce qui permet à Zara d'introduire de nouvelles tendances dans les magasins avant leurs concurrents.

 

Mais cela n'a pas toujours signifié que la société était capable de surveiller de près les normes.

Il y a deux ans, des clients de Zara en Turquie ont trouvé des notes sur des vêtements de travailleurs disant qu'ils n'avaient pas été payés et leur demandant de soutenir des appels en faveur de meilleures normes de travail.

Interrogé à ce sujet, M. Isla a déclaré que travailler avec ces fournisseurs était une "évolution".

Le plus important, dit-il, "c'est l'idée de relations à long terme avec nos fournisseurs" en ce qui concerne les conditions de travail.

Fashion Revolution est une organisation indépendante qui surveille d'où viennent les vêtements et à quel point ils sont éthiques.

Ils disent que Zara doit fournir plus d'informations sur l'endroit où leurs vêtements sont fabriqués afin d'être tenus responsables.

"Inditex, propriétaire de Zara, reste l'un des principaux détaillants de mode qui traîne les pieds pour publier une liste de ses fabricants ", déclare Sarah Ditty, directrice de la politique Fashion Revolution.

"D'autres marques ont publié une liste et prouvé que cela ne leur nuit pas sur le plan concurrentiel. "

Plastiques recyclés

De retour au siège, je me promène dans le magasin pilote construit sur place - un magasin Zara parfaitement entretenu où tout est en place - mais où il n'y a pas de clients.

C'est là que Zara teste l'aspect et la sensation de tout, de l'éclairage aux écrans.

Le but est d'atteindre l'objectif "zéro déchet en magasin" - tous les emballages sont fabriqués à partir de carton et de plastique recyclables.

Le recyclage est aussi un grand thème pour les vêtements.

Zara a des boîtes dans les magasins pour encourager les clients à donner des vêtements qu'ils ne portent pas.
Copyright de l’imageZARA
Image captionZara a des boîtes dans les magasins pour encourager les clients à donner des vêtements qu'ils ne portent pas.

Ils ont travaillé avec la célèbre université américaine MIT pour développer des méthodes de fabrication de tissus à partir de plastiques recyclés.

Je profite de l'occasion pour sentir la texture de certains des derniers vêtements en plastique recyclé de leur ligne durable.

Le tissu est soyeux au toucher.

M. Isla s'est engagé à ce que 100% du coton, du lin et du polyester utilisés par Zara - et toutes ses sociétés sœurs - soient biologiques, durables ou recyclés d'ici 2025.

Sarah Ditty de Fashion Revolution dit que s'il est formidable de voir Zara prendre des mesures pour intégrer des matériaux plus durables dans ses gammes, il est essentiel que toutes les marques prennent des mesures similaire.

 

Cependant, elle souligne que le vrai problème, c'est le volume de vêtements qu'ils fabriquent.

Inditex a déclaré avoir mis plus de 1,5 milliard de produits sur le marché seulement en 2017.

Même avec des matériaux plus respectueux de l'environnement, produire autant d'articles chaque année n'est pas durable pour notre planète.

La quantité de vêtements que nous achetons montre à quel point l'industrie s'est développée et a changé en peu de temps.

Le Royaume-Uni a le taux de consommation le plus élevé d'Europe, avec 27,6 kg par personne et par an.

Décisions des clients

En effet, Zara a un énorme taux de rotation, me dit Jasmine Jonas, l'influenceuse mode.

"Je me sens en confiance en entrant dans une boutique Zara, capable de trouver quelque chose qui aura l'air bien, qui m'ira bien, et que je peux me permettre. Mais la demande de vêtements éco-conscients augmente", affirme-t-elle.

Ce n'est pas seulement la révolution de la mode - de nombreux militants affirment que la seule façon de vraiment s'attaquer au développement durable dans la mode est de produire et de vendre moins.

Mais comment cela peut-il être une solution pour Zara et Inditex si elles veulent conserver ces ventes record ?

Femmes faisant leurs achats chez Zara
Copyright de l’imageLIGHTROCKET / GETTY IMAGES
Image captionLes consommateurs devraient-ils acheter moins ou les détaillants sont-ils le problème lorsqu'il s'agit de durabilité ?

"C'est toujours le client qui décide de la quantité qu'il achète pour chaque produit en particulier ", explique M. Isla.

"Je pense que notre responsabilité en tant qu'entreprise est de prendre soin de fabriquer nos produits d'une manière très durable. Chaque client, chaque personne, est libre de décider du montant qu'il souhaite acheter à tout moment, si cette personne veut dépenser de l'argent pour aller au restaurant ou acheter des vêtements... c'est la liberté qu'a chaque personne."

"Devrais-je, ne devrais-je pas ?" est le débat séculaire, mais prend-il une nouvelle dimension si, comme le dit Pablo Isla, c'est en fin de compte aux consommateurs de décider de la question cruciale de la durabilité ?

Dans l'intervalle, Zara affirme qu'elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour réduire au minimum la question environnementale pour les clients.

Avec BBC

 

Articles similaires
  • 07/31/2019
  • By RDC Finances
Le moteur de l'Europe en panne

L'économie de l'Allemagne s'est probablement contractée au deuxième trimestre, plombée par la guerre commerciale tous azimuts déclenchée par les Américains. L'Europe en entier risque la panne. L'été a mal commencé pour la plus grande économie d'Europe. En l'espace d'une semaine, au début juillet,...

  • 07/31/2019
  • By RDC Finances
La livre sterling à son plus bas depuis 2017

La livre britannique, pénalisée par les craintes grandissantes d'un Brexit sans accord, perdait plus de 1 % lundi et tombait à son plus bas depuis deux ans face au dollar et à l'euro. Vers 18 h 30 GMT (14 h 30 HE), la livre britannique chutait de 1,28 % face au billet vert, à 1,2225 dollar, après...

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

1 USD = 1 639,7434 FC (source: BCC)

1 USD equals to -

  • EUR : 0.00
  • EUR : 0.00
  • ZAR : 0.00
  • EUR : 0.00
  • GBP : 0.00
  • GBP : 0.00
  • JPY : 0.00
  • GBP : 0.00
  • NGN : 0.00
  • EUR : 0.00


1
USD
=
0.00
EUR
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2019 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom