Suite aux exigences des responsables de la Snel de faire passer à leurs  employés temporaires le test d’embauche, ceux-ci ont fait une marche, le mardi  09 mars 2019  de la direction générale de la Snel au Palais de la Nation. Ils déclarent  qu’ils ne passeront pas le test parce qu’ils ont travaillé   plus de 8 ans à la Snel comme journaliers sans être engagés. Pour eux, le test ne sert à rien puisqu’ils ont déjà de l’expérience professionnelle avec le nombre d’années passé au sein de cette institution.

Ils ne font pas confiance à leurs dirigeants. Certains les accusent de chercher à favoriser la sélection de leurs proches dans la publication de résultats du test.

Ces agents ont réclamé auprès du chef de l’État, Felix Tshisekedi, d’agir en leur faveur. Selon eux, avec toutes ces années passées à la Snel, ils méritent d’être engagés sans une quelque condition que ce soit. Ils marchaient en chattant  » Fatshi, papa avait dit le peuple d’abord » avec des morceaux de plantes à la main.

Selon Paul Samba, agent temporaire de plus de 7ans à la Snel, les autorités de la Snel, leur ont dit d’aller se faire enregistrer à la Sodeico, et que ceux qui seront sélectionnés passeront le test. Lui, en revanche, pense que cette idée est simplement une façon pour la Snel de se débarrasser d’eux.   »  Je dois être engagé  sans condition, mes responsables me connaissent et sont conscients de mes compétences ».

Pour sa part, Serge Mbuyi déplore les comportements des autorités de la Snel. Il indique que  ces  gens voient toujours leurs intérêts  sans tenir compte  des responsabilités des agents qui assument des charges dans leurs familles. Il a qualifié leurs chefs  des ingrats et des personnes sans cœur. Pour  lui, en tant que journalier , avec tout le risque qu’ il court dans l’usage des câbles électriques, il devrait être récompensé par une embauche.

Dada BABALA/ Cenco

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

Energie

46 vues
  Modeste Bahati Lukwebo a réussi à convaincre les pétroliers. Bientôt le prix du carburant connaitra une légère baisse à la pompe. C’est la décision prise à l’issue de la réunion...
RDC : la libéralisation du secteur des assurances actée

Les plus lus

Energie

19058 vues
Un black out menace la République démocratique du Congo. Le Gouvernement congolais en est conscien...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2019 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom