Financé sur fonds propres et fabriqué par la Chanimetal à Kinshasa, ce bateau M/S Sep-Congo 1 a été inauguré vendredi.

* Satisfait, le Premier ministre Tshibala invite les autres entreprises à emboîter le pas à cette société d’économie mixte

La flotte de la Société des entreprises pétrolières au Congo (SEP-Congo), s’est enrichie d’un nouveau navire, nommé Pousseur M/S Sep-Congo 1. La cérémonie d’inauguration de ce bateau a eu lieu vendredi 28 septembre dernier, dans les installations de cette importante société, sur la Route des Poids lourds à Gombe. Témoins de l’événement, le Premier ministre Bruno Tshibala et le ministre en charge des Hydrocarbures, Aimé Ngoie Mukena.

Désormais, la date du 28 septembre 2018 revêt une symbolique particulière dans les annales de SEP-Congo. Le ciel est bien ensoleillé. Comme s’il était en complicité avec les organisateurs de la manif. Dès l’entrée des installations, des agents en jaquette fluorescent verte, commis à la sécurité des installations de SEP-Congo, expliquent les directives sécuritaires aux invités. Compte tenu de la nature du site, les hôtes sont conviés à suivre les traçages à cet effet. Prudence et sécurité obligent !
A quelques encablures de la berge, sont érigées trois tentes sous lesquelles sont disposées des chaises rempaillées d’un tissu léger blanc comme neige. C’est donc ici, le lieu du baptême du M/S SEP-Congo. L’air frais du fleuve, caresse les rayons d’un soleil au zénith. L’impatience dans l’attente des officiels, est compensée par la symphonie mélodieuse d’un groupe, installé juste à l’extrémité droite, de la tente réservée aussi bien à la presse qu’aux cadres subalternes et quelques agents de SEP-Congo, utilement sélectionnés. 
Il est presque 11h30, lorsque le cortège du Premier ministre entre dans la concession de SEP-Congo. A sa sortie de voiture, Bruno Tshibala est accueilli par M. Célestin Tunda Ya Kasende, Président du Conseil d’administration (PCA), de SEP-Congo. Le Chef du Gouvernement étant arrivé, plus rien ne saurait retarder le début de la manif.

M/S SEP-CONGO 1, SYMBOLE DE SOUVERAINETE
Quatre temps forts ont marqué la cérémonie de baptême du M/S SEP-Congo 1. A savoir : le discours du Directeur général de la SEP-Congo, Marc Voillard, la présentation technique du pousseur, par le Directeur technique de l’entreprise, Dave Van Den Bulk, l’allocution du Premier ministre Bruno Tshibala. Puis, la visite guidée du bateau. 
« C’est un grand jour. Un grand moment rempli d’émotions pour apprécier les efforts de SEP-Congo. Ce nouveau pousseur vient renforcer la flotte et améliorer les capacités d’approvisionner le pays »,déclare non sans raison, M. Marc Voillard, dans son allocution. Et d’ajouter : « SEP-Congo n’a pas seulement de moyens de transport. Mais elle dispose aussi de 39 grands dépôts, reliés par un gigantesque réseau de pipelines ». 
La puissance d’un pays s’apprécie également à l’aune de ses capacités de s’imposer sur certains marchés internationaux. Le numéro 1 de SEP-Congo ne l’ignore pas. « M/S Sep-Congo 1 n’est pas seulement un pousseur pour SEP-Congo. Il est aussi l’image de tous les efforts fournis par l’ensemble du personnel », renchérit Marc Viollard qui ajoute que « M/S SEP-Congo 1 est un symbole de souveraineté du pays ».

TOUT SUR M/S SEP-CONGO 1
Le nouveau-né de la flotte de SEP-Congo a le mérite d’être ce monstre qui affronte toutes les épreuves fluviales. Vu techniquement, M/S SEP-Congo 1 mesure 33,50m de longueur et 12,00m de largeur. Son creux est de 2,00m. Sa réserve de gasoil est de 140 m3. Qui plus est, le navire est doté de 2GE de 80KVAS, pompe incendie de 200m 3/h et canon incendie. 
Du point de vue d’équipement, Dave Van Den Bulk explique que le M/S Sep-Congo 1 est pourvu de 3moteurs Baudouin 12M6.2 de la dernière génération, ayant chacun une puissance de 750V. Ce qui donne une puissance totale de 2. 250 CV. Cette force motrice permettra ainsi à ce navire de propulser, de pousser un convoi de plus 5 millions de litres de produits pétroliers par voyage. L’équipage est constitué de 10 personnes dont trois pour la section machine et sept pour le pont. MS SEP-Congo 1 dispose, en outre, de sept cabines climatisées et modernisées. C’est aussi ça, sa spécificité.
S’agissant du tonnage à transporter, un commandant interrogé sur le lieu de la cérémonie a précisé que le coefficient de rentabilité pour le chargement des unités ou calcul de tonnage à transporter, tient compte du courant d’eau. A la montée, par exemple, le coefficient est de 2,5 supérieur à 3. Ainsi, pour le cas d’espèce, à la montée, le M/S SEP-Congo 1 est capable de pousser 2.250 tonnes. Par contre, à la descente, le même coefficient est de 5. Ce qui donne un total de 3.725 tonnes de produits pétroliers que M/S SEP-Congo 1 devra désormais transporter.
M/S SEP-Congo 1 est le résultat du génie congolais. Sa réalisation a été rendue possible grâce au savoir-faire du groupe CHANIMETAL, dans la commune de Ngaliema à Kinshasa. Ceci en partenariat avec Meuse et Sambre de la Belgique qui a réalisé la superstructure et le Bureau Veritas, un bureau de contrôle international pour la certification de la coque. 
Selon Dave Van Den Bulk, la construction de ce navire est la suite du programme de modernisation de la flotte fluviale de SEP-Congo initiée depuis 2012. « Son inauguration vendredi, s’inscrit dans la suite logique des baptêmes des barges Nsiè, YiiAriva et Monzanda » déclare le DT de SEP-Congo. Ce, avant de conclure que « M/S SEP-Congo 1 renforce la flotte Pétrolière congolaise et va certainement booster considérablement les mises en place des produits pétroliers à l’intérieur de la RD Congo pour le développement des provinces. »
Ce nouveau bateau porte ainsi à quatre, le nombre de pousseurs de SEP-Congo. Son baptême décline incontestablement la détermination, plus qu’une simple dévotion du Comité de gestion de SEP-Congo, de mettre à la disposition de son personnel un puissant outil de travail, à l’image des ambitions légitimes de la société. Le tout, bien entendu, en conformité avec la philosophie du développement de la RD Congo initiée par le Raïs Joseph Kabila et qui se résume en « Révolution de la modernité ».

LE SATISFECIT DE BRUNO TSHIBALA
Après son séjour samedi 22 septembre dernier au poste d’Ango-Ango, dans la province du Kongo central, le chef du Gouvernement a regagné Kinshasa, avec beaucoup de leçons. C’est donc au terme de sa visite dans ce coin du pays, que le Premier ministre Bruno Tshibala a réalisé, une fois de plus, le rôle ö combien indispensable, du pétrole dans le circuit économique. « Le pétrole est pour les économies du monde en général, et de la RD Congo en particulier, ce que le sang est pour le corps humain »,déclare Brutshi, dans son discours à l’inauguration de M/S SEP-Congo 1. 
Le Premier ministre souligne, par ailleurs, que « pour que le pétrole circule et irrigue le domaine économique, il faudrait absolument avoir un opérateur sérieux. Et, SEP-Congo l’est. Car, sans elle, tout le circuit économique du pays se serait déjà arrêté. » Séduit par cette œuvre grandiose, Bruno Tshibala n’a pas cherché de mot pour promettre un appui substantiel de l’Etat congolais, à SEP-Congo. Une assistance qui irait dans le sens de permettre à SEP-Congo de mener ses actions sans la moindre interruption. Aussi, le Premier ministre Bruno Tshibala a-t-il invité les autres entreprises d’emboiter le pas à SEP-Congo. La cérémonie s’est clôturée en début d’après-midi, par une visite guidée de ce « monstre » fluvial de SEP-Congo. Le tout, dans un ordre protocolaire irréprochable. 
Tout bien considéré, SEP-Congo reste recommandée pour toute logistique pétrolière. Non sans raison. Car, elle offre au client des avantages comparatifs défendables. A savoir la qualité sécurité, la longévité des équipements, la sécurité sans faille des approvisionnements. S’ajoutent à cela, le recentrage sur le cœur de métier et le meilleur rapport qualité-prix, deux mix marketing sur lesquels SEP-Congo concentre toutes ses intelligences. 

Grevisse KABREL / Forum des As

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

Energie

34 vues
Financé sur fonds propres et fabriqué par la Chanimetal à Kinshasa, ce bateau M/S Sep-Congo 1 a été inauguré vendredi. * Satisfait, le Premier ministre Tshibala invite les autres entreprises à...
Nouvelles perspectives pour impulser le secteur des assurances en RDC

Les plus lus

Energie

14604 vues
Un black out menace la République démocratique du Congo. Le Gouvernement congolais en est conscien...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom