La perte fiscale réalisée par la RDC chaque mois, après les opérations de marquages sur le taux de dilution des échantillons prélevés sur les produits pétroliers dans 137 stations-service dans la ville de Kinshasa, s’élève à environ 2 millions de dollars américains. Le ministre congolais des Hydrocarbures, Aimé Ngoy Mukena, l’a révélé mercredi 19 septembre à Kinshasa à l’occasion du lancement officiel du Programme de marquage moléculaire de produits pétroliers en RDC.  

La société américaine Authentix basée à Dallas, qui avait signé le contrat avec le gouvernement congolais depuis janvier 2016, va mener ces opérations de marquage pour lutter, d’une part, contre la fraude sur la qualité, la quantité et la nature des produits pétroliers, et d’autre part, sur les importations illégales, la contrebande et le détournement des produits pétroliers distribués sur le territoire congolais.

D’après le ministre Aimé Ngoy Mukena, le programme de marquage de produits pétroliers est une mesure du secteur des hydrocarbures parmi les 28 mesures urgentes de la feuille de route du Gouvernement. Il a l’avantage de rapporter des recettes substantielles au Trésor public.

Ce marquage doit se faire sur les carburants terrestres, notamment l’essence, le gasoil et le pétrole lampant.

L’objectif est de lutter contre le commerce des produits des réseaux de contrebande, souvent de qualité douteuse provenant des pays voisins. Il s’agit aussi de combattre le frelatage ou mélange des produits pétroliers, les fausses déclarations de type des produits et des quantités importées ainsi que les fausses exportations et détournement des destinations.

La mise en œuvre de ce programme se traduira, non seulement par une amélioration inévitable de la qualité des produits pétroliers consommés par les Congolais, mais aussi par une augmentation sensible des recettes fiscales de l’Etat, selon Ngoy Mukena, tout en sécurisant les opérateurs pétroliers contre la concurrence déloyale.

Avec Radio Okapi

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

Energie

33 vues
Financé sur fonds propres et fabriqué par la Chanimetal à Kinshasa, ce bateau M/S Sep-Congo 1 a été inauguré vendredi. * Satisfait, le Premier ministre Tshibala invite les autres entreprises à...
Nouvelles perspectives pour impulser le secteur des assurances en RDC

Les plus lus

Energie

14604 vues
Un black out menace la République démocratique du Congo. Le Gouvernement congolais en est conscien...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom