Les tensions politiques prolongées et les perspectives économiques mondiales moroses freineraient la croissance en RDC, indique une étude récente de la Banque mondiale parvenue  mardi à l’ACP.

Selon cette étude, les projections prévoient une croissance économique de 5% en moyenne entre 2017-2018, au-dessus du niveau le plus bas en 2016, mais nettement en de dessous la moyenne observée entre 2010-2015.

La croissance de l’entre 2017-2018 bénéficierait d’une reprise progressive des industries extractives répondant à une lente reprise de la demande mondiale ainsi que de l’expansion de l’agriculture et des services. La lente reprise de la mobilisation des recettes domestiques permettrait de rétablir une certaine marge de manœuvre budgétaire et une reprise des dépenses publiques.

Les enquêteurs de la Banque mondiale estiment que la RDC dispose d’un potentiel de croissance important en raison de ses ressources naturelles abondantes et d’une main d’œuvre, nombreuse et sous employée. Selon eux, à long terme, le déverrouillage de la potentielle de croissance de la RDC nécessite l’investissement important dans les infrastructures et le capital humain.

Cependant, mobiliser ce potentiel exige la suppression des goulots d’étranglements dans l’infrastructure et le capital humain, note la source. Cela reste difficile à obtenir sans une mobilisation des recettes domestiques et externes qui permettraient au gouvernement d’augmenter à la fois les dépenses publiques et de renforcer les institutions censées exécuter cette dépense   et la suivre.

Pour mobiliser plus de ressources, le pays a besoin d’appliquer des cadres juridique, administratifs et institutionnels crédibles, y compris l’adoption des amendements au code minier.

ACP/Fng/JGD

 

 

Articles similaires x
Economie
  • 12/31/2016
  • By RDC Finances
La RDC termine l’exercice 2016 avec un taux de croissance de 2,5%

La République démocratique du Congo a terminé l’exercice 2016 avec un taux de croissance de 2,5%, selon la Banque centrale du Congo. Ce taux accuse un recul de 5,5% par rapport à 2015 où le taux de...

Taux de croissance
  • 12/14/2015
  • By RDC Finances
Les raisons du recul de la croissance économique de 10,3% à 7,5 %, selon le gouverneur de la Banque centrale du Congo

La baisse des cours des métaux, principalement le cuivre, le cobalt et l’or sur le marché mondial en 2015 par rapport aux prix pratiqués en 2014, a occasionné un ralentissement de l’activité...

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

Taux de croissance

401 vues
Les tensions politiques prolongées et les perspectives économiques mondiales moroses freineraient la croissance en RDC, indique une étude récente de la Banque mondiale parvenue  mardi à l’ACP. Selon cette étude, les...

Les plus lus

Taux de croissance

2562 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2017 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom