Le taux de croissance économique de la République démocratique du Congo (RDC) est passé de 9.2% en 2014 à 7.7% en 2015, soit une baisse d’1.8%. La Banque africaine de développement ((BAD) a livré ces chiffres, mercredi 3 août, dans son rapport 2016 intitulé « Perspectives économiques en Afrique ».

Pour la BAD, la croissance économique de 7.7 % a été tirée des industries extractives, les transports, les télécommunications et les industries manufacturières.

La BAD projette la même tendance baissière en 2016, qui devrait être estimée à 7%.

Par contre, un rebond de taux de 8 % est attendu en 2017.

Cette accélération se fonderait sur une reprise progressive au niveau du secteur minier, la redynamisation du secteur agricole avec la mise en œuvre des parcs agro-industriels et un secteur des services toujours en expansion, ajoute la Banque africaine de développement.

Cette institution bancaire note qu’en raison de la persistance de la conjoncture internationale actuelle marquée par la chute des cours des produits de base, les prévisions initiales de 7% et de 8% respectivement pour 2016 et 2017 apparaissent aujourd’hui très optimistes et ont été révisées à la baisse par le Gouvernement que d’autres Institutions dont le FMI.

Le rapport de la BAD indique que la pauvreté reste largement répandue en RDC, même s’il a réalisé d’importants progrès dans la mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Par contre, l’indice de développement humain (IDH) de la RDC est en progression, pendant qu’il reste à relever le principal défi politique d’organiser les élections dans le délai constitutionnel pour consolider les acquis du processus démocratique, rappelle la BAD dans son rapport.

Les principaux leviers de la croissance de la RDC sont les secteurs de l’extraction, des transports et télécommunications, de l’industrie manufacturière, du commerce, ainsi que de l’agriculture, ajoute le rapport de la BAD.

Ce rapport est le fruit d'une collaboration étroite entre la BAD, le Centre de développement de l'OCDE et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). 

 
 
 
Avec Radio Okapi

 

Articles similaires x
Economie
  • 09/28/2017
  • By RDC Finances
LE MIRACLE BADIBANGA !

Un rapport disponible au ministère du Budget note que la gestion du Premier ministre issu de l’Accord de la Cité de l’UA a dégagé un solde global positif de 52 milliards FC fin avril 2017 sauvant...

Economie
  • 08/29/2017
  • By RDC Finances
La RDC suspend pour six mois l’importation du ciment gris, des barres de fer et des boissons

Le ministre d’Etat, ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Bussa,  a signé  vendredi dernier des arrêtés ministériels, interdisant l’importation pendant six mois du ciment gris et du clinker, des...

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

Taux de croissance

400 vues
Les tensions politiques prolongées et les perspectives économiques mondiales moroses freineraient la croissance en RDC, indique une étude récente de la Banque mondiale parvenue  mardi à l’ACP. Selon cette étude, les...

Les plus lus

Taux de croissance

2562 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2017 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom