La Troïka stratégique du gouvernement a noté, au cours de sa 24ème réunion de l’année présidée lundi par le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, que le cadre macroéconomique de la RDC se consolide au vu des principaux indicateurs. Selon un communiqué de la Primature remis lundi à l’ACP, la Troïka signale parmi ces indicateurs le taux d’inflation hebdomadaire qui était à 0,013% (-0,002) et en cumul annuel, le taux d’inflation a atteint 0,284%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent à 0,616% pour un objectif de 3,5%.

S’agissant du taux de change du franc congolais par rapport au dollar des Etats-Unis au 12 juin, ce taux a enregistré une appréciation de 0,13% sur le marché indicatif et une variation nulle au parallèle. Respectivement, ces taux étaient à 924,83 CDF/USD et à 932,00 CDF/USD. Quant aux réserves internationales au 10 juin, elles sont à 1.648,35 millions USD, couvrant 6,80 semaines d’importations. De son côté, le taux directeur de la Banque Centrale du Congo(BCC) au 11 juin est à 2,0%, dégageant une marge de trésorerie de 1,35 point.

En mai dernier, les opérations financières de l’Etat, après les derniers ajustements, se sont soldées avec un déficit de 64,33 milliards CDF contre une programmation de 74,55 milliards CDF. Ce déficit provient des recettes de l’ordre de 271,58 milliards, soit 95% de réalisations et des dépenses de 355,91 milliards CDF, soit 93% d’exécution. Au 12 juin, il se dégage un déficit de l’ordre de 83,24 milliards CDF, pour des recettes l’ordre de 59,83 milliards CDF et des dépenses de 143,07 milliards. En cumul annuel, le compte général du Trésor affiche des marges de trésorerie de 126,15 milliards CDF.

Accroître les investissements dans les secteurs sociaux

L’actualité économique internationale est marquée la publication par la Banque mondiale et l’OCDE (organisation de coopération et de développement économique) des perspectives économiques internationales. Les deux organisations ont épinglé la contraction de l’activité économique au cours du premier trimestre de l’année en cours.

Une situation due à la baisse des prix de pétrole et des matières premières qui pourrait rendre la transition difficile dans les pays en développement. D’où la nécessité, selon les deux organisations, d’accroitre les investissements dans les secteurs sociaux, à savoir l’éducation et la santé ainsi que dans les infrastructures pour créer des conditions de croissance.

La situation économique internationale était également marquée par la tenue le 10 juin à Charm El-Cheickh, en Egypte, de la réunion des 26 pays membres de la communauté d’Afrique de l’Est(EAC), des pays membres de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) et du COMESA (Marché commun des Etats d’Afrique australe et de l’Est). Un accord tripartite de libre-échange a été signé à cette occasion, visant l’intégration économique et l’harmonisation des politiques commerciales.

Timide tendance à la hausse des matières premières

Sur le marché des matières premières, il s’est observé une timide tendance à la hausse du prix du cuivre. Au 11 juin, son cours à la tonne métrique s’est négocié à 6.045,00 USD, gagnant ainsi 0,90 % par rapport au 5.991,00 USD de la semaine précédente. Le cobalt s’est maintenu à 31.059,60 USD, tandis que l’or poursuit sa descente avec une perte de valeur de 0,16% la semaine dernière, l’once étant passée de 1.182,45 USD à 1.180,45 USD.

S’agissant du pétrole, le prix du baril a légèrement rebondi à Londres et à New York, les prix s’étant établis au 11 juin respectivement à 63,86 USD et à 60,03 USD, contre 61,78 USD et 58,97 USD une semaine avant. De leur côté, les produits céréaliers, après une embellie passagère de la semaine dernière, ont repris la pente baissière. Au 11 juin, les prix se présentaient de la manière suivante: 9,71 USD (-2,02%) pour le riz, 504,25 USD (-2,94%) pour le blé et 130,36 USD (-2,25%) pour le maïs.

La paie de juin lancée depuis lundi 15 juin

Dans le cadre de dossiers spécifiques, la Troïka stratégique du gouvernement examiné la situation de la paie, rappelant que celle de mai 2015 est actuellement achevée à Kinshasa et en provinces. Concernant le mois de juin, les titres ont déjà été domiciliés à la BCC qui a commencé à créditer les banques commerciales intervenantes et CARITAS. Ainsi la paie du mois de juin est lancée depuis lundi 15 juin.

Dans le même registre, la Troïka a fait un rapport-étape du comité de gestion de la paie. Faisant suite aux nombreuses irrégularités cernées dans le circuit de la paie, concernant notamment les professionnels de la santé, le ministre d’Etat, ministre du Budget avait institué un comité censé assainir les listings y afférents.

D’après le premier rapport établi, ledit comité a découvert 16.998 cas de doublons, entrainant des pertes mensuelles de 1,889 milliard de CDF, donnant un cumul annuel de 22,668 milliards CDF, soit l’équivalent de 24,3 millions USD. La Troïka stratégique a apprécié le travail du comité, avant d’exhorter le ministre d’Etat de poursuivre le toilettage initié, en impliquant le corps des syndicalistes.

 

ACP/Fng/Zng/May/Fmb

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

 La Société nationale d’électricité vient de majorer sensiblement le forfait de ses factures... Lire la suite

Les plus lus

Economie

3645 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...

Taux de croissance

3545 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom