Le Fonds monétaire international demande à la RDC de profiter de cette transition politique pour mettre en place des réformes de fond pour assainisir les finances publiques, lutter contre la pauvreté généralisée et la corruption et de promouvoir une croissance inclusive. C'est une des conclusions de la première revue annuelle sur la RDC depuis 2015.

Le nouveau chef de l’État Félix Tshisekedi avait renoué avec le FMI et lui avait permis de reprendre ses missions dans le pays. Dans son discours d'investiture, le Premier ministre a bien indiqué qu'il comptait sur les partenaires extérieurs dont le FMI.

Dans sa revue annuelle, le FMI note déjà « que la RDC aurait besoin de l’appui des bailleurs de fonds internationaux » pour renforcer ses capacités. Mais l’organisation internationale encourage avant tout le pays à engager des réformes de fond.

Selon une source interne, les discussions sur un éventuel programme d’assistance n’ont pas encore formellement commencé et ce type de programme est toujours assorti de conditionnalités qu’il faudra négocier. D’ici là, le Fonds monétaire recommande la limitation des exemptions de taxes, la simplification du régime fiscal et surtout à ce que les revenus miniers soient davantage reversés dans les comptes du Trésor public. Il appelle aussi à plus d’orthodoxie budgétaire et à réduire le recours aux procédures d’urgence, à assainir la gestion des finances publiques.

Car la RDC devrait terminer cette année avec une croissance en baisse : 4,3% contre 5,8% en 2018. Le FMI précise que les revenus miniers seront moins importants que l’an dernier. Le FMI s’inquiète aussi de l’accumulation de « dettes intérieures » et de la non-publication d’audits financiers de certaines entreprises publiques. L’institution de Bretton Woods insiste donc sur l’importance de la lutte contre la corruption et l'amélioration de la gouvernance. « Deux éléments essentiels », rappelle l’organisation internationale, pour « renforcer l’efficacité des dépenses publiques et les perspectives de croissance » en RDC.

À noter que la prochaine mission du FMI dans le pays aura lieu en octobre. Ce sera une mission d'évaluation de la gouvernance.

Avec RFI

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Le Fonds Monétaire International se dit disponible à offrir son expertise et ses conseils pour... Lire la suite

Les plus lus

Taux de croissance

5191 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

5119 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2019 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom