Les travaux de construction du pont visant à relier les deux capitales les plus proches au monde pourrait voir le jour en 2020, selon la banque africaine de développement, partenaire financier à hauteur de 210 millions de dollars de ce vieux projet qui date de l‘ère “Mobutu Sese Seko”

Un pont route-rail, reliant Brazzaville à Kinshasa, le projet tant rêvé par les autorités et les populations des deux rives, tend à devenir une réalité avec cette annonce du président de la BAD Akinwumi Adesina, après une visite de travail à Oyo(nord), fief du président Congolais Denis Sassou Nguesso : “Les travaux vont démarrer en août 2020. On est vraiment très précis, nous avons conclu de faire le financement du pont-route rail qui va lier Kinshasa à Brazzaville avec un montant total de 550 millions de dollars (…). Et la BAD contribuera à hauteur de 210 millions de dollars (plus de 167 millions d’euros)”, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse au terme d’une visite de trois jours au Congo-Brazzaville.

Brazzaville, capitale de la République du Congo et Kinshasa, celle de la République démocratique du Congo, sont séparées par le fleuve Congo, large de 4km.

L’initiative avait été lancée pour la première fois depuis le règne de Mobutu(1965-1997). Après plusieurs faux départ, les deux pays avaient annoncé en novembre la signature d’un accord pour la construction du pont.

Un pont, qui selon les dernières données, sera localisé à Maluku, situé à une soixantaine de kilomètres en amont de Brazzaville et de Kinshasa avec pour atouts, l’implantation des zones économiques spéciales de part et d’autre en perspective.

De plus, sa position géographique semble bien adaptée au développement du transport multimodal. “Je salue l’effort et le leadership du président Denis Sassou Nguesso (du Congo-Brazzaville) et de Félix Tshisekedi (de la République démocratique du Congo). Leur volonté politique est très forte pour la réalisation de ce projet”, a dit M. Adesina.

Le pont promet d‘être bénéfique pour les deux Congo, qui tentent de sortir de la récession due à la chute des prix des matières premières en diversifiant leurs tissus économiques respectif.

AFP / Africa News

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

   Pour sa part, le ministre des Finances a indiqué la RDCcompte sur le concours notamment de... Lire la suite

Les plus lus

Taux de croissance

4897 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

4847 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2019 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom