Amélioration du climat des affaires en RDC – Attraction des investisseurs – Création de richesses et d’emplois. Voilà les éléments qui servent d’objectifs poursuivis par le Comité de pilotage de l’amélioration du climat des affaires en RDC, à travers des assises tenues hier, mardi 25 septembre, à Sultani Hôtel, dans la commune de la Gombe. Atteindre ces buts, nécessitant un grand déploiement, il a fallu que plusieurs organisations s’y mettent et une implication du gouvernement par le biais des Ministères du Plan, du Commerce Extérieur, des Affaires Foncières et celui chargé des PME dont les Ministres étaient personnellement présents et proactifs dans ces assises.

Après un grand labeur abattu par plusieurs experts de différents secteurs délégués par différents ministères, acteurs des réformes, une feuille de route renfermant  plusieurs indicateurs visant à être améliorés avait été élaborée. Un plan qui, en effet, nécessitait une validation du Comité de pilotage de l’amélioration du climat des affaires, composé des différents ministères réformateurs. Chose devant être faite et ayant été réalisée par les ministres Modeste Bahati, Jean-Lucien Bussa, Lumeya Dhu Maleghi et Bienvenue Liyota au cours de cette rencontre.

3 volets d’influence

Il est important de signaler que ces changements devant être intégrés pour davantage viabiliser le climat des affaires en RDC, ne s’opèrent pas dans le vide ou en l’air. Car, des cadres bien définis d’avance régissent le pourquoi de cette recherche du mieux. 3 volets particuliers déterminent l’empressement de ces mises au point, à savoir : les réformes liées à l’évaluation du  Doing Business 2020, les réformes de l’environnement des affaires en RDC, et les réformes liées à Doing Business dans le sens du long terme.

Classement Doing Business 2020

Dans le monde actuel, une compétition économique sied entre les nations de manière charnière. Et ceux qui demeurent dans le statu quo se discréditent et se déclassent sans aucune forme de procès. Plusieurs enquêtes, évaluations et rapports internationaux permettent de coter différents pays du monde sur base de différents critères parmi lesquels est compté le Rapport Doing Business de la Banque Mondiale élaborée de manière annuelle. Face à ce challenge, chaque année, un classement est établi, accompagné des remarques et observations pour chaque pays. La valeur dudit rapport s’inscrit dans le cadre de sa considération auprès de grands bailleurs de fonds et investisseurs internationaux, qui sont pour les pays créateurs d’emplois et de richesses et influenceurs de développement. Une grande contrainte demeure, c’est le temps par rapport à l’application des mesures réformatrices fixées dans la feuille de route validée par le Comité de Pilotage. Et, il se trace une échéance de 7 mois au maximum pour mettre en œuvre ces différents mesures au niveau national.

Cette compétition internationale constitue un défi majeur pour le pays, en vertu de la vision d’une émergence d’ici l’horizon 2030 et le développement d’ici l’horizon 2050. D’où, l’implication fervente du gouvernement car, considérant ces objectifs comme étant cruciaux pour la vie et l’affirmation de la RDC en tant qu’Etat et Nation souveraine.

Enjeux électoraux

Quant aux secousses pouvant subvenir pendant la période électorale, il reste vrai que même si un gouvernement peut changer, l’Etat demeure. Les politiques peuvent bouger mais, les structures étatiques traversent les âges, et la vision promue dans ce contexte va dans le sens des intérêts de la nation congolaise.

Peter Ngoyi / la Prospérité

 

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Financé sur fonds propres et fabriqué par la Chanimetal à Kinshasa, ce bateau M/S Sep-Congo 1 a... Lire la suite
Une moyenne de trente petites et moyennes entreprises (PME), à la recherche de documents... Lire la suite
Le prix du carburant est depuis ce dimanche 30 septembre revu à la hausse à travers la... Lire la suite

Les plus lus

Taux de croissance

4004 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

3990 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom