Le ministre de l’Industrie, Marcel Ilunga Leu, a affirmé vendredi  que le gouvernement compte faire de  l’industrie l’un des principaux moteurs de la croissance de l’ économie nationale, à l’occasion de la présentation   à Kinshasa, du répertoire de la cartographie des entreprises industrielles de la RDC

L’industrie a un effet d’entrainement sur l’ensemble des activités économiques et sociales du pays grâce à la création des richesses et d’emplois, a dit le ministre soulignant que   le Président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange, à travers le programme de la révolution de la modernité, a confié au gouvernement la mission de faire de la RDC, un pays émergent à l’horizon 2030, un pool économique et industriel ainsi qu’une puissance régionale au cœur de l’Afrique.

Pour le ministre Ilunga Leu, la cartographie constitue un outil incontournable pour l’élaboration de toute stratégie d’industrialisation, de promotion et de protection des industries existantes. Elle est aussi un outil devant faciliter l’exécution de  la politique industrielle nationale, un repérage des potentialités et des opportunités d’investissements dans les différentes provinces et secteurs de transformation des ressources naturelles dont regorge la RDC.

Ce répertoire vient donc confirmer que la RDC est dotée des potentialités offrant de  nombreuses opportunités de création d’emplois et de développement industriel dans plusieurs branches d’activités industrielles sur l’ensemble du territoire national.

Le coordonnateur de la cellule d’études et de planification industrielle(CEPI), Innocent Mbungaya, a rappelé l’objet de cette structure, indiquant qu’elle sert  de cadre devant aider le ministère de l’Industrie dans la conception et l’orientation de la politique industrielle du gouvernement. La matérialisation de cet objet s’opère à travers les études à caractère industriel portant notamment sur la promotion des industries locales, l’intégration industrielle, la normalisation, la métrologie et la propriété industrielle.

Ce répertoire, a-t-il indiqué, a été élaboré avec le concours des toutes les parties prenantes, à l’issue de l’atelier minimal des entreprises industrielles de la RDC.  Il a été adapté à la nouvelle configuration territoriale du pays qui est passé de 11 à 26 provinces et vise l’identification et la démonstration des unités industrielles existantes en RDC, la localisation de ces unités industrielles par rapport à la nouvelle configuration territoriale du pays et le repérage des opportunités d’investissements de chaque province au regard de leurs potentialités.

Mme Angelle Mpuekele Mukeba, conseillère chef de division à la CEPI, a relevé de son côté que le répertoire de la cartographie des entreprises industrielles de la RDC est un fichier plus ou moins exhaustif permettant d’identifier les entreprises du secteur moderne évoluant dans la manufacture et de localiser les activités industrielles en RDC. Il est aussi un instrument de coordination permettant principalement, la collecte et la mise à jour des données concernant les entreprises, le calcul et la diffusion des statistiques sur les entreprises et le suivi de la démographie des entreprises.

Plaidoyer  pour l’exécution du décret  interdisant les emballages en plastique

Le ministre de l’Industrie, Marcel Ilunga Leu, a invité la population, les opérateurs économiques , la Fédération des entreprises du Congo (FEC), la Confédération de petites et moyennes entreprises du Congo (COPEMECO) et d’autres corporations  à exécuter de bonne fois le décret  signé par le Premier ministre, Bruno Tshibala,   interdisant la production, l’importation et la  commercialisation  des sacs , sachet films et autres emballages en plastiques en vue de mettre fin  à ce fléau qui gangrène l’ environnement.

M. Ilunga Leu a lancé cet appel vendredi, à l’issue de la descente qu’il a effectuée jeudi dans plusieurs supers marchés de la capitale congolaise. En ce lieu de négoce, il s’est rendu compte du niveau de l’application dudit décret.

«  J’ai constaté qu’il y a certains opérateurs économiques  qui ont respecté le  décret et n’utilisent plus les sachets comme emballage mais les emballages en carton ou en papier », a dit le ministre qui a procédé au même moment à la saisie des stocks des sachets trouvés dans certains magasins.

Il a fait savoir que le contrôle va s’intensifier à travers la ville de Kinshasa et dans toutes les provinces de la République  démocratique du Congo durant tout le mois d’août, précisant qu’il sera permanent  pour  décourager les  récalcitrants.

 ACP/Fng/NMJ

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

La RDC aura moins de soucis à se faire dans les jours à venir pour son ciel réputé dangereux. La... Lire la suite

Les plus lus

Taux de croissance

4135 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

4091 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom