Les réserves en devises de la RDC dépassent à nouveau le cap d’un milliard de dollars américains. Cette amélioration des recettes publiques serait consécutive à la discipline budgétaire instaurée depuis juillet 2017, indique la note d’information du ministère des Finances sur la situation économique et financière récente de la RDC publiée à la fin des travaux du comité mixte stratégique mardi 20 mars à Kinshasa.
 
Cette note renseigne que les réserves internationales de la RDC sont passées de 845 millions à 1,16 milliard USD au 19 mars.

Deux faits expliquent cette situation. D’abord, la gestion sur base caisse imposée au gouvernement depuis la seconde moitié de l’année 2017.Ensuite, l’embellie des prix des matières premières que la RDC exporte.
 
Parlant du marché de matières premières, cette note d’information indique le prix de la tonne du cobalt a sensiblement augmenté. Il est passé de 47 000 USD à presque 85 000. La tonne de cuivre se négocie à 7 014 dollars contre 5 800 auparavant. Les prix de l’once d’or et du baril du pétrole sont aussi en hausse.
 
La gestion des finances publiques affiche des soldes excédentaires soutenus par la mobilisation accrue des recettes et la discipline budgétaire permanente dans les dépenses.

La note fait savoir que l’accroissement des recettes a permis de régulariser les dépenses contraignantes, notamment celles liées à l’organisation des élections et résorber progressivement les arriérés du fonctionnement des institutions dont le Parlement, le Gouvernement et les autres services publics.

Exploit à encourager

Dédé Mulossa, un expert économique salue cette performance obtenue par le gouvernement.

«Avoir réalisé un tel excédent budgétaire en trois mois est un exploit qui mérite d’être encouragé. Le gouvernement a réalisé pour la première fois des vraies réserves budgétaires. Ce sont des excédents réels. 150 millions USD en trois mois ! il faudrait le faire», affirme-t-il.

Dédé Mulossa salue la décision prise par le chef de l’Etat, en procédant à la mise en place du Comité mixte stratégique, qui aujourd’hui donne des résultats escomptés.

«Le gouvernement vient de loin. Il se ressaisit par l’instruction personnelle du chef de l’Etat qui a permis d’infléchir la ligne du gouvernement pour prendre des mesures exceptionnelles à la base du résultat dont les effets ont été annoncés par le porte-parole du gouvernement», déclare-t-il.

Dedé Mulossa encourage le gouvernement de la RDC à continuer sur cette lancée.

 

Avec Radio Okapi

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Financé sur fonds propres et fabriqué par la Chanimetal à Kinshasa, ce bateau M/S Sep-Congo 1 a... Lire la suite
Une moyenne de trente petites et moyennes entreprises (PME), à la recherche de documents... Lire la suite
Le prix du carburant est depuis ce dimanche 30 septembre revu à la hausse à travers la... Lire la suite

Les plus lus

Taux de croissance

3992 vues
Les prévisions de croissance économique 2015 de la RDC ont été revues à la baisse: 8,4% contre 10,...

Economie

3983 vues
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a rendu publique, le 31 décembre 2015, la l...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom