République démocratique du Congo souhaite accéder à un soutien financier dans le cadre de la Facilité de crédit rapide (FCR), en vue de lutter contre la crise financière qui sévit au pays, a-t-on appris mardi du ministère des Finances. A cet effet, une délégation des officiels conduite par le...
Ordre a été donné par le gouvernement congolais aux autorités minières présentes à la frontière avec la Zambie de ne plus délivrer d’autorisation d’exportation pour autre chose que du cuivre et du cobalt transformés. Kinshasa compte sur l'exportation de produits à haute valeur ajouté - donc...

L'actualité à la une

La RDC interdit au conglomérat sino-congolais Sicomines d’exporter le cuivre non transformé

La RDC interdit au conglomérat sino-congolais Sicomines d’exporter le cuivre non transformé

Mines

Ordre a été donné par le gouvernement congolais aux autorités minières présentes à la frontière avec la Zambie de ne plus délivrer d’autorisation d’exportation pour autre chose que du cuivre...

La RDC souhaite accéder à un soutien financier dans le cadre de la FCR

La RDC souhaite accéder à un soutien financier dans le cadre de la FCR

Economie

République démocratique du Congo souhaite accéder à un soutien financier dans le cadre de la Facilité de crédit rapide (FCR), en vue de lutter contre la crise financière qui sévit...

Mines : Pourquoi Barrick Gold se trouve dans l’impasse en Tanzanie

Mines : Pourquoi Barrick Gold se trouve dans l’impasse en Tanzanie

Mines

Le géant mondial de l’or souhaite se désengager du pays et de l’Afrique. Mais il peine à trouver un repreneur pour sa filiale Acacia Mining, visée par un redressement fiscal...

LE MIRACLE BADIBANGA !

LE MIRACLE BADIBANGA !

Economie

Un rapport disponible au ministère du Budget note que la gestion du Premier ministre issu de l’Accord de la Cité de l’UA a dégagé un solde global positif de 52...

RDC Economie

Cent millions de dollars pour appuyer le secteur de l’énergie en RDC

Cent millions de dollars pour appuyer le secteur de l’énergie en RDC

Energie
Internet mobile: les meilleurs pays d'Afrique, selon GSMA

Internet mobile: les meilleurs pays d'Afrique, selon GSMA

Télécommunication
Le prix du carburant reste inchangé  à la pompe, Selon le gouvernement

Le prix du carburant reste inchangé à la pompe, Selon le gouvernement

Petrole
La BCC examine les amendements proposés par les cambistes

La BCC examine les amendements proposés par les cambistes

Banque
La RDC interdit l’importation et la commercialisation des tilapias

La RDC interdit l’importation et la commercialisation des tilapias

Pêche / élevage
Scènes de joie à Gbagolite pour saluer le rétablissement de l’électricité

Scènes de joie à Gbagolite pour saluer le rétablissement de l’électricité

Energie

Autres secteurs

Ex-Katanga : Le gouvernement lève la suspension des activités d’exploitation forestière

Ex-Katanga : Le gouvernement lève la suspension des activités d’exploitation forestière

Bois
RDC : suspension de la délivrance des permis de conduire

RDC : suspension de la délivrance des permis de conduire

Transport
 En RDC, une poignée d’ouvriers fait plier le géant Heineken

En RDC, une poignée d’ouvriers fait plier le géant Heineken

Entreprises
Zambie : 600 camions chargés de bois saisis

Zambie : 600 camions chargés de bois saisis

Bois
KINSHASA : L’HÔTEL DE VILLE APPELÉ À FIXER LA POPULATION

KINSHASA : L’HÔTEL DE VILLE APPELÉ À FIXER LA POPULATION

Transport
L’Etat congolais invité à s’impliquer dans le redressement de la SEP-Congo

L’Etat congolais invité à s’impliquer dans le redressement de la SEP-Congo

Entreprises

Le Premier ministre, Bruno Tshibala Nzenzhe, a reçu, vendredi, à Kinshasa,  une délégation sud-coréenne de «Global Trade and Finance, Inc» venue lui faire part de la volonté de cette firme d’appuyer, à hauteur de  cent millions de dollars américains, le secteur de l’énergie, dans le cadre du partenariat public-privé.

La présidente de «Global Trade and Finance, Inc.», K.J. Lee a, à cet effet, fait savoir que cette entreprise entend travailler avec la RDC dans le développement des infrastructures en général et dans la construction des routes, des chemins de fer, de l’habitat et de l’industrie minière en particulier.

En ce qui concerne le secteur minier, la firme sud coréenne soutient une des entreprises minières travaillant à Lubumbashi, à une hauteur de plus de cinquante millions de dollars, précisant qu’elle compte aller plus loin, une fois le partenariat public-privé conclu.

Mme K.J. Lee qui s’est déclarée impressionnée par la vision et l’ambition réaliste du Premier ministre, a indiqué que Bruno Tshibala a rassuré sa délégation du soutien de son gouvernement à ce projet et souhaité la bienvenue à la firme «Global Trade and Finance, Inc.». 

ACP/YWM/BSG/JGD



 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Le rétablissement de l’électricité a été salué vendredi 18 août par des manifestations de joie de la population de Gbadolite au Nord-Ubangi. Les ingénieurs de la Société nationale d’électricité (SNEL) sont parvenus à dépanner l’un des trois groupes du barrage de Mobayi-Mbongo, qui était à l’arrêt depuis plus de quatre mois.

C’est avec des cris de joie que les habitants de Gbadolite ont salué le retour de l’électricité dans la ville. Des jeunes gens en liesse sont descendus dans les rues pour manifester leur joie.

Les autorités tant provinciales que municipales soulagées ont, au nom de la population locale, remercié le chef de l’Etat. Ce dernier avait annoncé, il y a plus d’un mois, qu’il mettrait des moyens à la disposition de la SNEL pour la réhabilitation de cette centrale, construite en 1978.

Quatre mois durant, avec l’arrêt du barrage de Mobayi, la ville de Gbadolite était plongée dans l’obscurité et plusieurs activités socio-économiques de la population étaient paralysées. Il s’agit notamment d’ateliers de fabrication métallique, de moulins à maïs et à manioc, de congélateurs pour la vente du poisson et de la viande et de cybercafés.

Les autorités locales ont par ailleurs lancé un appel aux abonnés de la SNEL à payer leurs factures de consommation pour soutenir cette société. ​

Selon le ministre provincial de l’énergie du Nord-Ubangi, Reginard Wende, après la remise en service d’une turbine, les ingénieurs de la SNEL sont à pied d’œuvre pour le dépannage de la deuxième, dont les travaux sont déjà très avancés.

La deuxième phase des travaux, qui va consister à la réhabilitation de toute la centrale, sera suivie du transport de l’électricité de Mobayi par lignes de haute tension vers la Mongala, le Sud-Ubangi et la Centrafrique. Ce projet, précise-t-il, sera financé par la Banque mondiale.

Avec radio Okapi

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Une Organisation non gouvernementale internationale, International Rivers, a montré dans une première analyse approfondie de l’économie du projet hydroélectrique Inga 3, rédigé par l’économiste  Tim Jones, que la RDC pourrait avoir un meilleur accès à l’énergie pour sa population si elle développait de micros barrages et capitalisait le potentiel énergétique que regorge le pays.

M.Emmanuel Musuyu de la Coalition des Organisations de la société civile pour le suivi et l’action publique(CORAP) l’a annoncé lors d’une conférence de presse, tenue jeudi à Kinshasa au sujet de cette récente étude.

Il a affirmé que dans les scénarios les plus probables, le gouvernement congolais perdra de l’argent en se référant à cette dernière étude qui vient compléter celles de la société  civile menées par le passé. Selon cette étude, la RDC pourrait perdre 618 millions USD par année sur le projet, soit près de 22 millions USD, au cours de la durée de vie de 35 ans du barrage.

Ces pertes financières pourraient atteindre 1,5 à 2 milliards USD par année dans des conditions défavorables jusqu’à 70 milliards USD sur la durée de vie du projet, a rapporté M. Musuyu qui relève que cette situation peut alourdir le niveau  de l’endettement de la RDC et nuire à la santé économique à long terme.

Objectif de la société civile dans le projet

 Pour lui, l’objectif poursuivi par la société civile à travers ce projet, est de permette un accès inclusif à toutes les couches de la population, indiquant que la desserte en énergie électrique est de 15 % pour les centres urbains et 1 % dans les milieux ruraux malgré le potentiel que le pays regorge en énergie électrique.  M. Musuyi a rappelé qu’en moyenne Inga 1et 2, n’ont produit qu’au plus 55 % de leurs capacités et qu’aucun projet du genre n’a produit 80 % de l’électricité.

Avec ACP

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Le directeur de l’Agence pour le développement et la promotion du projet Grand Inga (ADPI-RDC), Bruno Kapandji a annoncé samedi à la presse que la capacité de production de la centrale hydroélectrique d’Inga III sera comprise entre 10.000 et 12.000 MW, soit plus de double du potentiel initial de 4.800 MW.

Selon lui,  ce plan d’expansion dont l’investissement n’a pas été précisé, vise non seulement à répondre à la demande croissante en énergie mais aussi à  réduire les coûts liés aux travaux de construction de l’infrastructure.

Bruno Kapandji a en outre annoncé que les consortiums en lice pour la construction du barrage à savoir la Pro Inga et la Chine d’Inga devront soumettre d’ici septembre, une offre conjointe de développement de l’infrastructure.

Le barrage électrique d’Inga est localisé dans la province du Kongo. Son projet d’expansion d’un coût initial de 14 milliards USD a connu, depuis le 25 juillet 2016, la suspension de l’assistance technique et financière de la Banque Mondiale pour des raisons de modification de son orientation par le gouvernement, signale-t-on.

 ACP/YWM/Wet

 
 

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Kinshasa a annoncé mardi avoir demandé au consortium chinois et à son concurrent espagnol en lice pour le contrat de construction du mégabarrage hydroélectrique d'Inga III de se regrouper pour soumettre une offre unique.
 
Cette décision retarde ce projet pharaonique, en gestation depuis une trentaine d'année, alors que le gouvernement de la République démocratique du Congo avait annoncé précédemment son intention de désigner le "concessionnaire avant la fin de l'année 2016" pour un lancement des travaux en 2017.

Les deux groupements d'entreprises en compétition sont un consortium chinois emmené par Three Gorges Corporation (gestionnaire du gigantesque barrage des Trois-Gorges en Chine) et un autre autour du groupe de BTP espagnol ACS.
 
"Les deux groupements concernés ont [...] été invités, en considération de leurs dossiers de réponse, des enjeux du projet et des développements pertinents du marché et de la demande, à prendre toutes dispositions utiles afin de constituer un groupement unique devant présenter une offre optimisée", écrit l'Agence pour le développement et la promotion du projet Grand Inga (ADPI) dans un communiqué.
 
Le bref texte de cet organisme rattaché au cabinet du président Joseph Kabila ne donne aucune indication sur la date attendue de livraison des premiers mégawatts que pourrait produire ce barrage. En septembre 2016, le directeur de l'ADPI avait avancé l'échéance de 2021. Inga III doit venir compléter les deux centrales vieillissantes entrées en service entre 1972 et 1982 aux chutes d'Inga sur le fleuve Congo, à 260 km en aval de Kinshasa.
 
Le futur barrage doit produire 4.800 MW (l'équivalent d'environ trois réacteurs nucléaires EPR de troisième génération) dans un pays où moins de 10% des habitants ont accès à l'électricité. Si le projet se concrétise enfin, la population congolaise ne devrait cependant pas bénéficier beaucoup de la lumière produite par Inga III. L'Afrique du Sud a en effet signé une option préférentielle pour récupérer 2.500 MW et la majeure partie du reste de la production est censé aller vers les groupes miniers du Katanga (sud-est), handicapés dans leur activité par une pénurie chronique d'énergie.
 
A la mi-2016, la Banque mondiale avait brutalement suspendu sa participation au projet (sous forme d'un don de plusieurs dizaines de millions de dollars), reprochant aux autorités d'avoir donné "au projet une orientation stratégique différente" de ce qui avait été convenu initialement.
 
Depuis lors, l'incertitude politique provoquée par le maintien au pouvoir de M. Kabila au-delà de son mandat (échu en décembre) combinée à l'absence de perspective d'élection à court terme pèse lourdement sur le climat des affaires.

 

Avec Radio Okapi

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

AFRIQUE

Trump salue l'Afrique, où ses amis vont pour «devenir riches»

Trump salue l'Afrique, où ses amis vont pour «devenir riches»

L’Égypte désormais plus attractive que l’Afrique du Sud : le top 10 des pays où investir selon Rand Merchant Bank

L’Égypte désormais plus attractive que l’Afrique du Sud : le top 10 des pays où investir selon Rand Merchant Bank

Congo : c'est l'état d'urgence économique !

Congo : c'est l'état d'urgence économique !

Namibie : la croissance repart mais...

Namibie : la croissance repart mais...

Amérique, Asie, Europe et Océanie

Scandale de l'aluminium : l'industrie japonaise sous le choc

Scandale de l'aluminium : l'industrie japonaise sous le choc

Asie
on 11/10/17

Six constructeurs d'automobiles japonais ont été destinataires de produits en aluminium ou cuivre dont le sidérurgiste nippon Kobe Steel a...

Syrie: pas une seule banque en faillite durant la guerre

Syrie: pas une seule banque en faillite durant la guerre

Asie
on 23/08/17

Le ministre syrien de l’économie espère que la coopération économique russo-syrienne atteindra le niveau des relations politiques bilatérales. Et de...

Un groupe de PDG, dont Elon Musk, met en garde contre les "robots tueurs"

Un groupe de PDG, dont Elon Musk, met en garde contre les "robots tueurs"

Amerique
on 21/08/17

Une centaine de responsables d'entreprises de robotique ou spécialisées dans l'intelligence artificielle, dont le milliardaire Elon Musk, ont écrit une...

Les Rothschild réinjectent deux millions d'euros dans le site Slate.fr pour le sauver de la faillite

Les Rothschild réinjectent deux millions d'euros dans le site Slate.fr pour le sauver de la faillite

Europe
on 21/08/17

Ariane Rothschild Les banquiers Benjamin et Ariane de Rothschild viennent à la rescousse du pure-player Slate.fr, déficitaire depuis sa fondation...

Berlin : «Nous obliger à renoncer au gaz russe pour nous vendre du [gaz] américain est inacceptable»

Berlin : «Nous obliger à renoncer au gaz russe pour nous vendre du [gaz] américain est inacceptable»

Europe
on 21/08/17

L'Allemagne est vent debout contre un projet de loi américain visant à sanctionner les entreprises européennes associées aux Russes dans...

23 villes candidates pour accueillir les agences de l'UE après le Brexit

23 villes candidates pour accueillir les agences de l'UE après le Brexit

Europe
on 19/08/17

Pas moins de 23 villes se sont portées candidates pour l'accueil des deux agences européennes qui vont quitter Londres à...

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

1 USD = 1 564,5560 FC (source: BCC)

1 USD equals to -

  • EUR : 0.00
  • EUR : 0.00
  • ZAR : 0.00
  • EUR : 0.00
  • GBP : 0.00
  • GBP : 0.00
  • JPY : 0.00
  • GBP : 0.00
  • NGN : 0.00
  • EUR : 0.00


1
USD
=
0.00
EUR

L'article le plus lu

FOURNITURE DE COURANT ELECTRIQUE EN RDC LA SOLUTION À L’ÉTIAGE EST LÀ ...

Energie

665 vues
Le Premier ministre, Bruno Tshibala Nzenzhe, a reçu, vendredi, à Kinshasa,  une délégation sud-coréenne de «Global Trade and Finance, Inc» venue lui faire part de la volonté de cette firme...

Petrole

170 vues
Le ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale, Joseph Kapika, a déclaré lundi que le prix du carburant à la pompe reste inchangé, à l’issue  de la réunion mixte gouvernement...

Infrastructure

Coopération Rdc-Japon : Le pont Maréchal sauvé de la corrosion grâce à l’installation du système de déshumidification
Installation d’un système de pesage routier dans les régions de l’Est de la RDC
Ituri: Déjà 5.000.000 sacs de ciment pour la construction d’un stade omnisports
Dungu: l’UE annonce la construction de deux barrages hydroélectriques
Nouvelles perspectives pour impulser le secteur des assurances en RDC

Petrole

170 vues
Le ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale, Joseph Kapika, a déclaré lundi que le prix d...
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2017 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom