Le ministre de la Pêche et Elevage s’est engagé à élaborer un plan d’action de la prévention, de contrôle et d’éradication de la peste des petits ruminants (PPR) en République démocratique du Congo pour les cinq ans avenirs, a indiqué Honoré N’Lemba directeur chef de service de la production et santé animale conformément au canevas proposé par le Bureauinterafricain des ressources animales de l’Union africaine (UA-BIRA).

M. N’Lemba a pris cet engagement à la clôture, samedi de l’atelier sur la validation de la stratégie nationale de prévention, de contrôle et d’éradication de la peste des petits ruminants (PPR) en RDC, organisé du 12 au 13 mai à Kinshasa.

Il a promis que son ministère doit se mobiliser pour poursuivre les campagnes de sensibilisation de la population, en cherchant à comprendre l’épidémiologie de la maladie, à penser à la mise en réseau des laboratoires vétérinaires nationaux et à faire le pont entre le document de développement de l’élevage produit dernièrement dans selon la stratégie en cours.

M. N’Lemba a laissé entendre qu’il est du devoir des congolais de voir ce qu’il faut mettre en œuvre pour garantir le succès du combat, en vue d’éradiquer la PPR, avant de faire appel aux partenaires au développement pour un éventuel financement.

Par ailleurs, il a souhaité que le travail puisse se poursuivre suivant la même disponibilité de cœur et d’esprit dans le cadre des attributions de chacun. Selon Hivers Boussini, expert chargé de la santé animale au BIRA, les experts congolais doivent saisir de l’opportunité leur offerte par le gouvernement pour s’étendre sur les activités clés. Il les a invités à les budgétiser à l’exercice 2018 dès le mois de juin pour que le document final soit disponible.

Pour M. Yoseph Mamon Shefiraw, coordonnateur régional de la gouvernance vétérinaire (VET-GOV), la RDC a fait le premier pas, en ce qui concerne la validation de la stratégie nationale de prévention, de contrôle et d’éradication de la peste des petits ruminants.

La RDC constitue pour toute l’Afrique un point focal sans lequel il est difficile d’atteindre les objectifs que s’est assignés l’UA-BIRA dans ce secteur. Il a invité les participants à prendre leurs responsabilités, souhaitant que la RDC soit le Brésil d’Afrique.

ACP/Kayu/JGD

 

 

Articles similaires x
Pêche / élevage
  • 01/03/2018
  • By RDC Finances
Production des poissons : le lac Tanganyika sous-exploité par la RDC

Le directeur des pêches au ministère de la Pêche, François Gayo Lemba, a plaidé vendredi pour  l’implication  du gouvernement  dans l’exploitation d’une pêche  industrielle sur le lac Tanganyika afin...

Pêche
  • 08/19/2017
  • By RDC Finances
Sud-Kivu : l’OCC propose le refoulement de plus de 2600 cartons de poissons importés

Le directeur provincial de l’office Congolais de contrôle (OCC) au Sud-Kivu vient d’adresser une correspondance à son collègue de la Direction provinciale des Douances et Accises (DGDA) Sud-Kivu...

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

L’autorité de l’aviation civile de la République démocratique du Congo a obligé la compagnie... Lire la suite
L’Agence nationale  pour la promotion des investissements (ANAPI) s’est résolue de réévaluer le... Lire la suite
L’Inspecteur en charge de l’Agriculture, Pêche et Elevage dans le territoire de Kailo, Norbert... Lire la suite
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom