Le Groupe d’étude et d’action pour la protection de l’environnement (GEAPE) et l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) ont publié à Goma un rapport, faisant état de la destruction des ressources du lac Edouard, dans le parc national des Virunga.

Ils pointent notamment du doigt la pêche illicite, l’explosion démographique dans la région, les conflits armés et l’abatage des hippopotames.

La GEAPE et l’ICCN s’inquiètent notamment de l’abattage des hippopotames dont la présence a été prise en compte pour faire du parc des Virunga un site du patrimoine mondial.

La démographie menacerait également le lac Edouard. Plus de 50 000 personnes habitants dépendent directement du lac Edouard. Ce qui menace l’habitat de certains oiseaux migrateurs.

La GEAPE et l’ICCN plaident pour la mise en place des programmes de microcrédit pour décourager les femmes à vivre du commerce du bois.

Avec Radio Okapi

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Une forte délégation de la Banque mondiale a été reçue en audience le jeudi 12 septembre au... Lire la suite
Le Fonds monétaire international demande à la RDC de profiter de cette transition politique pour... Lire la suite
Selon le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale du Congo, qui s'est réuni le... Lire la suite
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2019 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom