Les activités touristiques dans le parc national des Virunga sont suspendues jusqu’au 4 juin. Cette décision rendue publique mardi 14 mai a été prise la veille par l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), à la suite de l’embuscade dans laquelle étaient tombés des touristes étrangers vendredi dernier dans la région de Kibumba.

Une garde parc avait trouvé la mort dans cette embuscade et deux touristes britanniques pris en otage par des hommes armés non identifiés, avant d’être libérés dimanche dernier.

Selon Joël Wengamulayi, le directeur de l’information à l’ICCN, son institution entend mettre à profit cette période de trêve pour enquêter sur ces incidents et réfléchir sur des mesures à mettre en place afin que ces genres d’incidents ne puissent plus se reproduire.

« C’est clair que cet incident a des répercussions économiques sur nos activités, mais la vie et la sécurité des touristes n’ont pas de prix. C’est une priorité non négociable pour nous. Nous préférons perdre de l’argent que la vie d’un touriste. D’où, il est de notre devoir de suspendre momentanément le tourisme », a affirmé M. Wengamulayi.

L’ICCN a présenté ses excuses à tous les touristes qui avaient fait leurs réservations, promettant de travailler d’arrachepied pour améliorer très vite les conditions sécuritaires des touristes et ainsi relancer les activités touristiques dans le parc national des Virunga.

Avec Radio Okapi

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Une forte délégation de la Banque mondiale a été reçue en audience le jeudi 12 septembre au... Lire la suite
Le Fonds monétaire international demande à la RDC de profiter de cette transition politique pour... Lire la suite
Selon le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale du Congo, qui s'est réuni le... Lire la suite
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2019 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom