comment, quand et où payer l’impôt ? Voilà autant de questions qui traversent l’esprit de la majorité de commerçants en RD. Congo, en général, et de Kinshasa, en particulier. L’Association de Mamans Commerçantes du Congo pour le Développement (AMACCOD) fait partie de la multitude qui se pose ces questions ; surtout qu’elle est confrontée, quotidiennement, à ce qu’elle qualifie de ‘’tracasserie’’. Raison pour laquelle, elle a organisé hier, mardi 26 avril 2016, dans la salle des spectacles du Zoo, une matinée fiscale avec l’appui de la Direction Générale des Impôts (DGI). Représentant le DG, Godelieve-Elisabeth Lonji Bandekela, Inspecteur des Impôts et Coordonnatrice de la Cellule d’Etudes Fiscales à la DGI, leur a recommandé de se faire connaître en vue d’obtenir, gratuitement, un numéro d’impôt.

Tout est parti d’une pièce de théâtre présentée par le groupe Toli de Maman Alinga, qui se trouve être, elle-même, membre de l’AMACCOD. La dite pièce présentait comment les femmes commerçantes de toutes tendances confondues se plaignent de tracasseries en matière de paiement d’impôt. Il faut noter que les hommes ont, également, pris part à cette importante rencontre. D’autant plus qu’ils partagent les mêmes préoccupations.

Comme pour répondre à cette préoccupation, Godelieve-Elisabeth Lonji Bandekela a pris la parole au nom du DG Dieudonné Lokadi qui l’a déléguée. Se saisissant directement  du message du groupe Toli, elle a circonscrit le cadre qui régit cette institution financière. Présentant brièvement la DGI, elle a signifié que son ancienne appellation était Direction Générale de Contribution (DGC). Mais depuis 2003, cette dénomination a été modifiée, faisant d’elle un service public déconcentré au sein du Ministère des Finances. Cela, dans le cadre  des lois et règlements en vigueur, toutes les missions et prérogatives en matière fiscale relevant du Pouvoir Central. En l’occurrence, celles relatives à l’assiette, au contrôle, recouvrement et aux contentieux des impôts, taxes, redevances et prélèvements à caractère fiscal.

A l’en croire, la DGI ne touche pas l’argent payé par les contribuables, mais le place dans le compte du trésor public. Et, le système congolais étant déclaratif, l’impôt ne peut être déclaré qu’après paiement auprès des banques commerciales ou institutions financières agréées. Seulement, le problème se pose très souvent quand les intermédiaires interviennent. ‘’Pour limiter les tracasseries, il faut éviter les intermédiaires. Je vous exhorte à observer une certaine vigilance. Quand ces agents arrivent, exigez leur l’ordre de mission’’, déclare-t-elle.

Aussi, a-t-elle relevé que la DGI gère les entreprises en trois catégories, c’est-à-dire, les grandes, moyennes et petites. Pour le premier groupe, il s’agit de celles dont le Chiffre d’Affaire est supérieur à 2 milliards CDF. Ici, c’est la Direction des Grandes Entreprises (DGE) qui s’en occupe.

Le deuxième groupe, les moyennes entreprises, ont un Chiffre d’Affaire annuel compris entre 80 millions et 2 milliards CDF. Pour celles-ci, c’est les Centres Des Impôts (CDI) qui s’en chargent. Enfin, les moyennes entreprises de petite taille ont un Chiffre d’Affaire inférieur à 80 millions CDF. On en distingue des petites et micro entreprises.

En outre, la Coordonnatrice de la Cellule d’Etudes Fiscales a souligné que la DGI s’occupe des impôts qui relèvent du pouvoir central, entre autres, l’Impôt Professionnel sur les rémunérations (IPR) ; l’Impôt sur les Bénéfices et profits (IBP) ; l’Impôt sur les revenus des Capitaux mobiliers ou l’Impôt mobilier (IM) ; l’Impôt Professionnel sur les Prestations de Services des non-résidents ; l’Impôt exceptionnel sur les Rémunérations du Personnel Expatrié (IERE) ; Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA). Mais, dans tout cela, la première obligation consiste à se faire connaître, en vue d’obtenir un numéro d’Impôt. C’est gratuit, dit-elle. Et si l’AMACCOD a besoin d’un guichet spécial, cela pourra être fait dans le plus bref délai.

Judith Asina / la prospérité

 

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Les plus lus

Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2019 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom