La RD. Congo  accueille aujourd’hui, mardi 8 septembre, le Président de Coca-Cola pour l’Afrique centrale, l’Afrique de l’Est et de l’Ouest, Kelvin Balogun.

M. Balogun qui assume la responsabilité de ce poste éminemment stratégique dans le système Coca-Cola, a,  à sa charge,  la gestion de la multinationale d’Atlanta dans 30 pays du continent. Soit 75 unités de production, plus de 27.000 employés et la gestion d’une zone qui abrite les deux tiers de la population africaine. Membre du Conseil d’Administration de la Fondation de Coca-Cola pour l’Afrique, M. Balogun, fait partie à ce titre de ceux qui ont initié le projet RAIN (Replenish Africa Initiative), financé à hauteur de 65 millions de dollars US de la fondation qui vise à favoriser l’accès à l’eau  pour 6 millions de personnes à l’horizon 2020. Parmi les franchises dont M. Balogun a la responsabilité,  figure celle qui s’étend des cotes de l’Océan Atlantique à ceux de l’Océan Indien, soit un ensemble de 24 pays dont la RDC.

L’un des principaux  messages dont le Président Afrique subsaharienne de Coca-Cola  vient porter à la connaissance de   ses interlocuteurs,  est la confiance que le numéro 1 mondial des boissons gazeuses  sa en Afrique et en ses potentialités. Selon, M. Lionel Marumahoko, Directeur Général de la Franchise Afrique de l’Ouest et du Centre de Coca-Cola : " notre objectif est de doubler nos ventes  en Afrique d’ici 2020. Nous croyons en l’Afrique et nous croyons en la République Démocratique du Congo",  affirme-t-il. En réalité, ce n’est pas qu’à travers le prisme des affaires que Coca-Cola voit le continent africain. La deuxième phase de la campagne « 1 milliard de raisons de croire en l’Afrique » que la compagnie déploie un peu partout sur le continent tend simplement à célébrer le plus gros potentiel du continent, ses populations. Coca-Cola veut ainsi promouvoir l’Afrique, région que la firme d’Atlanta voit comme le continent d’avenir. Selon les responsables de Coca-Cola, d’ailleurs confortés en cela par les chiffres plus qu’encourageants du développement de l’Afrique, il ne fait aucun doute que le continent noir sera la prochaine locomotive du  développement de la planète. La nouvelle phase de la campagne de Coca-Cola vise donc à promouvoir cette Afrique qui gagne, cette Afrique pleine de talents et de ressources et surtout,  les africains, pour leur confiance en soi et à avoir foi en l’avenir.

L’entreprise Coca-Cola a une empreinte très positive en République Démocratique du Congo. Au-delà des 2.500 emplois directs et de 174.000 indirects que génère la production et la commercialisation des produits de la compagnie, Coca-Cola se fait également remarquer sur les terrains sportifs et communautaires. La Copa Coca-Cola, le tournoi de football des 13 – 16 ans que la compagnie a lancé en est déjà à sa quatrième édition,  cette année. Pour 2014, ce fut une cinquantaine  d’établissements scolaires qui ont participé au programme qui a regroupé plus de 800 joueurs qui ont ainsi pu démontrer leur talent. L’édition 2015 de la Copa est déjà en préparation et devrait rassembler encore plus de jeunes joueurs.

Sur le plan communautaire, conformément à l’engagement que la société  a pris de promouvoir l’entreprenariat  féminin en connectant 5 millions de femmes à la chaîne de valeur de Coca-Cola dans le monde, ce sont plusieurs centaines qui sont actuellement enrôlées dans le pays. On se rappelle,  en effet,  que certaines d’entre elles ont reçu des matériels et équipement de travail pour leur entreprise commerciale des mains de M. Balogun durant sa toute première visite dans le pays en 2014. De même,  la zone de Selembao à Kinshasa  a bénéficié d’un projet d’adduction en eau potable achevé cette année d’un coût de 1 million de dollars US et bénéficiant à près de 3750 personnes. La plupart des consommateurs conviendront,  cependant,  que le canal par lequel la firme d’Atlanta se fait le plus remarquer actuellement dans le pays est sa nouvelle campagne « partage un Coca-Cola » qui ravit des millions de personnes qui ont ainsi la possibilité de voir leur nom inscrit sur la bouteille ou la cannette de la boisson la plus célèbre au monde.

The Coca-Cola Company, la société dans laquelle M. Balogun joue un rôle stratégique est notoirement connue comme la plus grande société de boissons au monde, rafraîchissant les consommateurs avec plus de 500 marques de boissons gazeuses et plates. Coca-Cola existe depuis 129 années, durant lesquelles elle a vu naître et disparaître plusieurs imitateurs saisonniers. La Compagnie est réputée pour être une valeur sûre, autant pour la qualité éprouvée de ses produits, que pour son assise et son impact dans le monde. Elle soutient des initiatives qui visent à garantir un meilleur environnement écologique, favoriser un mode de vie sain et actif, et stimuler le développement économique des communautés au sein desquelles elle exerce ses activités.

Avec la Prospérité

 

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Le ministre des Hydrocarbures, Aimé Ngoi Mukena Lusa Diesse, a annoncé, mardi à Lubumbashi, le... Lire la suite
Le président Joseph Kabila a inauguré ce vendredi 22 juin la Centrale hydroélectrique Zongo II.... Lire la suite
 La Société nationale d’électricité vient de majorer sensiblement le forfait de ses factures... Lire la suite

Les plus lus

Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom