Dans cette déclaration, signée le 21 août , le ministre de l’Environnement, Amy Ambatobe, déclare qu’une enquête menée par son ministère, sous l’impulsion du Premier ministre, Bruno Tshibala, a permis d’identifier les failles et de prendre des dispositions correctives à même de prévenir et d’anticiper des pratiques jadis décriées. 


C’est à l’issue de ces investigations de quatre mois, que le ministre a décidé d’annuler cette suspension. Et pour rendre effective cette mesure, une délégation des experts du ministère de l’Environnement et du développement durable, séjourne sur place dans le Haut-Katanga, pour procéder officiellement à ladite levée et annoncer les mesures spécifiques à l’exploitation et la commercialisation du bois rouge. 

Le respect de la loi s’impose


Ce qui pourra se faire moyennant l’obtention d’un certificat spécial tenant lieu de permis d’exploitation délivré par le Ministère national ayant en charge l’Environnement et le développement durable. Le ministre exhorte donc les acteurs impliqués dans ces activités au strict respect de la loi n°011/2002 du 29 août 2002 portant code forestier, ainsi que des mesures d’application.


Le numéro 1 de l’Environnement souligne que la libération des bois saisis et entreposés ne pourra se faire qu’après vérification. Il en appel ainsi à l’administration forestière, et autres services de son ministère en charge du contrôle et de la vérification interne, de veiller au respect des lois et règlements en vigueur en RDC, pour garantir une exploitation durable de cette ressource. 


Il sied de rappeler que la décision portant suspension des activités d’exploitation forestière, dans cette partie du pays, avait pour antécédent, l’intensification des activités forestières caractérisées par l’exploitation illégale et le commerce illicite de cératines espèces proches du bois rouge connu sous le nom de Padouk.


Fyfy Solange Tangamu/Forum des As 

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

Un rapport disponible au ministère du Budget note que la gestion du Premier ministre issu de... Lire la suite
La Banque centrale du Congo (BCC) et la Confédération des cambistes (COCAM) se sont concertées... Lire la suite
Plus de planche à billets, dépenses sur base caisse, réforme du système fiscal en chantier,... Lire la suite

Les plus lus

Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2017 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom