L’Association internationale des transporteurs aériens (IATA), par le canal de son représentant, a remis jeudi à Kinshasa, à la compagnie aérienne nationale Congo Airways, le certificat IOSA (un programme d’audit des opérations de sécurité aériennes) en présence du ministre d’Etat, ministre du Plan, Modeste Bahati.

Ce document, a dit ce représentant, permet à la société de s’ouvrir à d’autres horizons en s’inscrivant sur le registre de l’IATA des compagnies certifiées IOSA. Il lui donne l’avantage  de signer des accords commerciaux de partage de codes (code-sharing) avec d’autres compagnies aériennes.

Le directeur général de Congo Airways, Désiré Balazire,  a fait remarquer que l’IATA a accompagné la société dans la préparation de l’audit initial IOSA avec des formations et ateliers qu’il a financés et aux formations à des tarifs réduits.

Vers la création  d’une filiale « handling »

Le directeur général de Congo Airways a, à l’occasion,  annoncé la création dès le mois prochain,  d’une filiale « handling » en vue de conformer l’entreprise à la réglementation congolaise  pour l’assistance au sol. Les matériels et équipements acquis sont opérationnels depuis  juin 2018, a précisé le directeur général. Il a également annoncé la formation en pilotage en faveur des jeunes  de moins de 30 ans à partir de l’année prochaine,  afin d’anticiper la carence dans ce domaine avec le développement de l’industrie.

Le directeur général a laissé entendre qu’une synergie sera mise en œuvre entre la Régie des voies aériennes (RVA), le tourisme et Congo Airways pour développer le secteur de l’aviation.

A cet effet, il a remercié le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange,  pour son  soutien à Congo Airways,  indiquant que  le léopard volant demeure le symbole de la souveraineté et constitue un motif de fierté pour la nation toute entière. M. Balazire a aussi salué en passant le vice-Premier ministre en charge des Transports et voies de communications et l’Autorité de l’aviation civile congolaise (AAC) pour un excellent travail  continu dans le processus de certification IOSA.

Pour sa part, le directeur général adjoint de l’AAC, Hyppolite Muaka, a fait savoir que la certification IOSA par l’IATA démontre à suffisance que l’AAC a certifié Congo Airways sur des bases solides. Cette entreprise, a-t-il ajouté, a appris à grandir  depuis sa création en passant par son certificat des transports aériens (CTA) au certificat IOSA. Il a toutefois reconnu les efforts déployés par les responsables de la société pour recevoir aujourd’hui le certificat IOSA. Ce dernier  témoigne que la société travaille selon les exigences en  matière de l’aviation civile lui donnant  lieu d’être comptée parmi les compagnies de renommée internationale.

 ACP/YWM/Wet

 

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

A la une

La RDC aura moins de soucis à se faire dans les jours à venir pour son ciel réputé dangereux. La... Lire la suite
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2018 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom