Un an de retard de plus pour le programme Mitsubishi Regional Aircraft (MRJ). Mitsubishi Aircraft a annoncé jeudi que la date de la première livraison de son avion de ligne était repoussée d'environ un an. Le premier MRJ, un jet commercial capable de transporter 100 personnes, devait être livrée au premier trimestre 2017 à la compagnie japonaise ANA Holdings, avec trois années de retard sur le calendrier d'origine. Il s'agit du quatrième report pour cet avion, dont le premier exemplaire devait initialement être fourni à ANA en 2013.

La filiale de Mitsubishi Heavy Industries précise que ce report est lié à la décision du groupe de réaliser davantage de tests. Dans un communiqué, le groupe dit avoir identifié divers problèmes techniques qui conduisent à un rééchelonnement du calendrier. Le constructeur reconnaît aujourd'hui devoir réaliser des ajouts et modifications qui touchent notamment au logiciel de bord et devoir élargir la batterie de tests.

"Nous plaçons la sécurité et la qualité de service au premier plan", avait déclaré vendredi dernier le PDG de MHI, Shunichi Miyanaga, alors que le groupe avait préparé les esprits en annonçant quelques jours plus tôt "un réexamen de l'échéancier de test et livraison", sans donner alors aucune date.

Le Japon lorgne la deuxième place des avions régionaux

A ce jour, 223 appareils sont en commande ferme, de clients comme les américains Trans States Holdings et SkyWest et du concurrent local d'ANA, Japan Airlines. L'avion de 47 millions de dollars (42,9 millions d'euros), qui a effectué son vol inaugural le mois dernier, est le premier avion de ligne développé et construit au Japon depuis un demi-siècle. Le made in Japan de l'aviation n'existait plus depuis le turbopropulseur YS-11, entré en service en 1962. Soit plus de 50 ans pour développer un nouvel appareil.

Ce programme concrétise l'ambition de longue date du Japon de relancer son industrie de l'aéronautique commerciale, qui a été démantelée par les États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. Avec le MRJ, Mitsubishi Aircraft veut ravir au canadien Bombardier la deuxième place du classement mondial de ce segment du marché, derrière le brésilien Embraer.

Avec la tribune

 

Traduction

French Arabic Chinese (Simplified) English Hindi Portuguese Spanish Swahili

1 USD = 1 570,8975 FC (source: BCC)

1 USD equals to -

  • EUR : 0.00
  • EUR : 0.00
  • ZAR : 0.00
  • EUR : 0.00
  • GBP : 0.00
  • GBP : 0.00
  • JPY : 0.00
  • GBP : 0.00
  • NGN : 0.00
  • EUR : 0.00


1
USD
=
0.00
EUR
Please update your Flash Player to view content.
  • Suivez-nous

Copyright ©2015-2017 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom